La rentrée scolaire 2018-2019 : les chiffres clés

La rentrée scolaire 2018-2019 : les chiffres clés

Ça y est, c’est la rentrée scolaire. Après quelques mois de vacances bien mérités pour les  élèves, les parents et les enseignants, c’est enfin la reprise. Cette année, près de 12,4 millions d’élèves ont effectué leur rentrée le lundi 3 septembre 2018 dans quelque 62 450 établissements publics et privés sur tout le territoire français. Quelles sont les spécificités de cette rentrée ? Nous vous proposons un tour d’horizon des chiffres clés qui ont marqué la reprise 2018-2019.

12,4 millions d’élèves attendus

Selon les médias nationaux et locaux comme les sites d’actualité dans l’Hérault, d’île de France, de Normandie, de Provence, etc., la rentrée scolaire a été effective sur l’ensemble du territoire français le 3 septembre dernier. Ils étaient des millions à franchir les portes des écoles. Pour certains, c’était pour la première fois, tandis que pour une grande majorité d’entre eux, c’était juste un retour. Maternelle, élémentaire, collège et lycées, ils sont tous revenus pour une course de 9 mois afin de préparer des examens ou le passage aux classes supérieures. Cette année, c’est le primaire qui compte le plus grand nombre d’élèves avec 6,74 millions d’enfants inscrits, suivi du collège avec 3,37 millions et le lycée général avec 2,8 millions d’adolescents. Quant aux parcours professionnels, ils ferment la liste avec 270 000 apprentis inscrits pour cette rentrée.

Pour l’encadrement et l’accompagnement

Cette année, il y a 881 400 enseignants pour encadrer les quelque 12 millions d’élèves inscrits. Et en moyenne, on a entre 18,5 élèves par classe (pour les lycées professionnels) et 29,3 élèves au niveau du lycée général et technologique. Cette rentrée, la dépense moyenne par élève par an est de 6 300 euros au niveau maternel et élémentaire, 8 550 euros par collégien, 10 870 euros par lycéen et 12 380 euros par lycéen professionnel. Selon une enquête réalisée par la Confédération Syndicale des Familles (CSF), les dépenses de la rentrée ont légèrement diminué par rapport aux années précédentes. La confédération annonce une baisse de 2,91% dans l’ensemble des scolarités en 2018. Cependant, cette baisse est à prendre avec les pincettes, car même si le budget global a connu une baisse, certaines dépenses restent inchangées et d’autres ont même augmenté.

Il faut rappeler que l’allocation de rentrée scolaire (ARS) versée aux parents qui disposent d’un revenu modeste a été versée depuis août. L’opération de cette année a touché environ 3 millions de familles et le montant a été revalorisé d’environ 1% par rapport à l’année passée.

Règlement : quelques petits changements…

En été, il y a eu quelques changements qui vont marquer la rentrée de cette année. Au nombre des changements, la nouvelle loi votée sur l’interdiction des téléphones portables au niveau des écoles et des collèges. Toutefois, chaque établissement aura la liberté de choisir les modalités pour l’application de cette nouvelle loi. En plus cette nouvelle mesure, nous avons également la nouvelle formule  du bac qui prévoit d’instaurer un nouvel examen à partir de 2021. Ce changement concerne surtout les élèves en seconde qui vont avoir cette année un planning de 54 heures consacrées à l’orientation.

La situation des élèves en situation de handicap

Cette année, les établissements scolaires attendent 20 000 nouveaux élèves en situation de handicap en plus des 321 476 qui étaient déjà inscrits l’année dernière. Pour un meilleur encadrement, le gouvernement promet 3 584 équivalents temps plein d’accompagnants supplémentaires. Une décision qui va beaucoup améliorer la situation de ces enfants et des parents dans cette situation qui se sont beaucoup plaints les années précédentes d’un manque d’encadrement de ces types d’élèves qui méritent une attention toute particulière.

Allez, nous vous souhaitons une bonne rentrée des classes et une année pleine de réussite, surtout !