Se former dans le domaine du web : la vraie bonne idée du moment ?

L’arrivée du web a vu de nombreuses activités et même des secteurs virer au numérique. Des métiers ont été réinventés, d’autres ont vu le jour, dans un domaine en constante évolution où les débouchés sont bien réels. Mais encore faut-il être bien formé pour espérer une carrière riche, pleine et durable dans le monde du web.

Comment se former aux métiers du web ?

L’évolution de l’internet, la digitalisation progressive des services et secteurs d’activité ces dernières années, ont facilité l’émergence de nouveaux besoins en matière de compétences dans le monde professionnel. Par conséquent, des formations et écoles spécialisées ont été développées pour préparer des profils capables de répondre à ces besoins là, et elles sont accessibles un peu partout en France.

Toutefois, que soyez en quête d’une formation web à Lyon, à Paris ou encore à Montpellier, les parcours proposés vont du bac+2 à bac+5/6 pour faciliter l’accès au travail à tous les niveaux de diplôme supérieur. En plus, il existe une myriade de spécialités pour permettre aux étudiants de se former dans une branche précise du secteur : e-business, e-commerce, webmarketing…, en plus des anciennes formations dans la création de site et de développement web, du web design et bien d’autres…

Ainsi, pour ceux qui n’envisagent pas de longues études supérieures, un BTS ou un DUT dédié fera l’affaire. Cependant, pour espérer des postes de cadre juste après les études, le master ou le mastère spécialisé est un indispensable aujourd’hui. L’intermédiaire entre les deux niveaux de formation est le bac+3 (licence pro, bachelor informatique), une excellente option pour gravir vite les échelons, une fois inséré dans le tissu professionnel. Le bac+8 (doctorat) existe aussi pour les chercheurs dans le secteur.

Quels sont les métiers du web qui recrutent actuellement ?

Il y en a beaucoup, mais les plus populaires sont :

  • Le Data scientiste (maître des données) ;
  • Le Social media manager (dénicheur des nouvelles tendances) ;
  • Le UX Designer (dans la tête du client-utilisateur) ;
  • Le Développeur (l’architecte de la Toile) ;
  • Responsable cybersécurité (le gardien de la prospérité numérique).

En moyenne, ces professionnels gagnent un salaire brut qui oscille entre 35 et 40 000 € par an. Ça vaut bien le coup, non ?

Laisser un commentaire